Le match

Twenty years in Paris leave a deep mark, and make you judge all things foreign with a solid dose of Parisianism. This is what happened to NYC when I arrived. Comparing, weighing, contrasting everything with the us et coutumes inside the peripherique. This little post is about that activity of mine, and the resulting match between the two cities. No winner trophy would be awarded though, as it is an everlasting contest.

*****

Paris vs. New York.. J’y ai rapidement pensé. 20 ans à tenir coûte que coûte à l’intérieur du périf, ça laisse des marques.

Alors, on y va.

On commence par le matin. Le café. Les cafés parisiens ont une vieille et respectueuse gloire.. mais les new-yorkais semblent passer beaucoup plus de temps dans les leurs, y mettent plus de zèle, plus d’attention, ça frise la prière dans certains coffeeshops. Et l’expresso, quand on en veut un, y est plus serré, avec une matière première plus soigneusement sélectionnée (que le classique café Richard, souvent imbuvable). Mais côté ambiance, les longs tabliers noirs, les regards affairés, les zincs, les croissants qui trainent, les poivrots au demi tôt le matin, des journaux gras, le tout sur un air de RTL, ça n’a pas de prix. La concentration extrême d’applebooks et de barbes chèrement entretenues à Williamsburg n’arrive que loin derrière, en valeur ajoutée au café du matin. Résultat: on commence à égalité.

Les rues. Classe et soigneusement lavées à Paris, avant et après le marché, quand il faut ou quand il pleut, Delanoë est un accro à la propreté. Rien de traine, peu de choses laissées au hasard et pour pas longtemps (si, si, je vous assure). New York, le lavage des trottoirs, ça connaît pas. Le vent, le pauvre, s’en charge quand il est de service. NYC zéro, Paris un.

Les restos. Alors là, surprise générale, on a plus de chances de bien manger ici qu’à Paris. Le vin de la maison est souvent très buvable, la salade n’est pas de sachet, l’atmosphère est soignée. Normal: la concurrence est extrême, le passé pas glorieux, et ça paie: à NYC, on trouve de tout, ou presque, et c’est souvent très très bon. NYC un, Paris…..

Les grands magasins. PPR et les autres ont fait fort, et Paris a les meilleurs department stores au monde. A NYC, ça date, c’est cheap, c’est mal organisé, ça fait beaucoup de pub et ça va pas très loin. Macy’s est un pur produit marketing, et ça vaut même pas le détour. Les Galeries me manquent. Le Printemps me manque. Paris pourrait presque scorer double grâce à l’unique BHV (alliage inestimable de Home Depot et Sachs 5th Avenue) qui hélas s’en va bientôt.

Les gens?.. Oui, ceux qu’on croise dans la rue, dans le métro, dans les restos: à NYC, ça semble un peu moins crispé, moins de regards tordus, de jugements ou de sous-entendus ambigus. Le pays de la liberté porte bien son nom dans ce domaine. Vous êtes qui vous voulez et tout le monde s’en fout. A Paris, c’est toute une autre histoire…

Enfin, l’air, le ciel, le soleil… le temps. La grisaille a ses charmes pour une durée limitée. Et quand le soleil pointe son nez sur Paris, la pollution guette derrière. Non, décidément, NYC a tout bon, la géographie, l’océan, le climat, mais aussi l’urbanisme chaotique qui fait qu’on voit le ciel d’un peu partout, et le plafond bas reste juste un souvenir dans la pénombre hivernale d’Île de France.

Advertisements

About sustainableatheart

From Europe to America and back to Europe, telling stories about how people build better lives here and there, to learn and inspire. Only personal perspectives presented.
This entry was posted in Stories from the city and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Le match

  1. Brilliant! But am I reading right – le BHV s’en va??

What do you think about it?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s